La 64ème SaintéLyon 2017

résumé en ligne 

 

 

Il y a une semaine j'ai participé à ma première  SAINTELYON 2017

sur le parcours du 72km .

 

cette année il paraît que nous nous allons avoir le droit à une vrai Saintélyon ! 

La vrai s'implique, le froid, la neige! Et quand je dis le froid, ce n'est pas juste froid, le petit glagla où on met une écharpe, des gants et ça va mieux...Non! Là c'est le froid sibérie ! Avec du vent glacial qui pique comme des aiguilles dans tout le corps !

 

rdv prévu pour 19h à Lyon, en tenue, pour prendre la navettes qui nous amène

à Saint-Etienne pour le départ ! 

 

On arrive à St Etienne dans le parc des expositions où l'on doit attendre l'heure du départ, des milliers de gens sont là depuis des heures pour certains, emmitouflés dans des sacs de couchage, par terre, se reposant pour cette nuit blanche qui nous attend. 

On effectue les derniers préparatifs, on dépose notre sac à la consigne et direction le sas de départ vers 23h.voir 00h20

Nous sommes à peu près 8 000 coureurs au départ, les départs sont entre 23h30 et 00h20, une vague de départ toutes les 10mn. 

 

Je fais cette course en solo, j’attends avec un peu de stresses ! j’espère ne pas être dans la dernière vague de départ ! 

 

Bon, finalement on part dans la dernière vague!  Tant pis! Il ne faudra pas perdre trop de temps pour ne pas se retrouver en fin de peloton...

 

Les premiers km sont plats, on court, sous le froid, je continue même avec toutes les couches que j'avais ! deux paires de gants,une cagoule,un tour de cou,deux collant,un k-way,un coupe vent,

 

On rentre dans la nature, c'est très beau, tout est en enneigé, et quand on regarde derrière on voit la ligne des lumières des autres coureurs...

 

Rentrer dans la nature veut dire aussi, plus de neige, plus de froid et du verglas sur les pierres... On voit les premières glissades...On fait plus attention car tomber n'est jamais bien, ni pour le moral, ni pour le corps. 

 

Au 8km je vois une fille assise sur le côté du sentier avec une couverture de survie je lui demande s’il ya pas besoin d’aide elle me répond non puis je repars

 

j’arrive au premier ravitaillement du 16ème km vers 3h je prend de quoi pour me repostez en boisson chaude avec des petit gâteaux de quoi repartir pour le prochain ravitaillements 

  

toujours gelée, premières chutes... puis deux autres chutes avenir J'en peux plus, je suis épuisée physiquement.

Le parcours été froid  verglacé rendent le parcours difficile !

Je n'ai pas grand chose à dire mis à part que je me suis répétée pendant toute la course "

J'ai froid" Mon tube de camelback gèle...à -10° pendant toute la course, j'essayais de boire régulièrement pour que l'eau soit en mouvement et ainsi éviter le gel... Mais non..J'ai pas dû le faire assez souvent. même les gourde été gelé ... cela ne dégèlera pas 

 

Au 41km les choses ont été moins pires, moins de neige, moins de verglas et les descentes étaient donc plus praticables en courant. Cela ne ma pas autant permis de faire du dépassement trop mal au pieds a cause des pierres de sentier donc je continue malgré le mal !

L'arrivée se rapproche et les fameux escaliers de Lyon aussi. On a vu beaucoup de monde galérer à les descendre. 

Allez il ne reste que quelques mètres avant l'arrivée ! J'arrive a 15h34... un Chrono vraiment pas terrible mais avec ce froid je suis quand même content d'être arrivée au bout! 

 

Je vais chercher de quoi boire... je me dirige pour récupérer mon T-shirt finisher...je vais chercher mon petit repas d'arrivée plus rien...

 

 

NOUVELLE AVENTURE PROBABLEMENT POUR 2020 

 

Vidéo de la SaintéLyon 2017


Diplôme  Finisher 2017